Comment savoir si un lot commercialisé est bien conforme à la variété attendue ?

L’enjeu du contrôle variétal

Le Contrôle Variétal (CV) des lots de semences est un pilier essentiel de la qualité.

Du point de vue de l’agriculteur, il permet d’assurer l’achat de semences conformes au standard de la variété indiquée sur l’emballage. Plus concrètement, la variété doit être conforme à son descriptif marketing, homogène et de haute performance agronomique.

La traçabilité des lots

Chaque lot réceptionné chez le semencier doit être évalué au champ pour vérifier la conformité au standard de la variété. Les lots sont donc systématiquement échantillonnés dès la réception, en suivant des protocoles officiels de prélèvement des lots. Un code d’identification est attribué à chaque échantillon et celui-ci est ensuite envoyé sur des stations spécialisées dans le contrôle variétal au champ. Les spécialistes chargés de l’évaluation des lots ne connaissent pas l’origine des lots, ni leur destination, afin d’assurer une objectivité dans leur évaluation.

L’évaluation par des spécialistes 

Les spécialistes chargés de l’évaluation des échantillons possèdent une vision et une connaissance globale des variétés et espèces. Ils sont également capables de définir et repérer les critères essentiels et subtils pour différencier les variétés entre elles. Même si leur rôle est déterminant dans le processus de commercialisation des lots, leur évaluation est objective. Les observations sont précises et méthodiques, sans jugement de valeur, ni projections sur la commerciabilité du lot. Les informations sont ensuite communiquées aux chefs produits, qui prennent eux-même la décision de commercialiser ou non un lot.

L’évaluation des variétés en conditions réelles

Le contrôle variétal est réalisé dans les conditions de culture spécifiques préconisées pour chaque variété.

La variété est évaluée dans des conditions optimales pour avoir une bonne homogénéité de la culture, mais en restant sur les méthodes habituellement employées par les agriculteurs.

L’évaluation finale doit porter sur un nombre suffisant de plantes pour valider le Contrôle Variétal. Cela permet d’avoir une analyse fiable au niveau statistique, c’est-à-dire obtenir un résultat qui reflète bien la qualité réelle du lot initial. Les effectifs minimums requis pour valider le Contrôle Variétal sont adaptés en fonction des espèces, afin de refléter au mieux leurs spécificités.